bulletin 2017

Bilan de l'année

 A chaque Adhérent, Sympathisant ou Ami

 

2017   s‘éclipse …2018 s’annonce avec ses surprises, ses joies …………

Je vous propose un bref bilan de l’année écoulée :

                                                          Marie Odile Billamboz, Présidente    

Remerciements 20 Sept 2017

Une pierre pour le dispensaire des deux rivières.

Aide pour la reconstruction d'un dispensaire suite au séisme du Népal survenu le 25 Avril 2015.

Remerciements de SALIF

17/08/2017

SALIF: Solidarité Afrique Livradois Forez

En juillet 2017, le Sourire d’Houda a donné à l’association SALIF un grand nombre de peluches qui seront distribuées lors d’une prochaine mission au Togo.

Remerciements de ENOLA

20 juillet 2017

Le sourire d’Houda a pour but d’aider par une prise en charge médicale et chirurgicale les enfants malades de milieux défavorisés du sud est marocain.

Cependant, notre association étant basée à Dunières ( Haute-Loire), nous restons sensibles aux appels d’aide provenant de personnes en difficulté de notre région pour soigner des enfants malades. De façon très ponctuelle, nous participons par des dons à aider ces familles.

Ci-joint, une lettre de remerciements des parents d’Enola

Pour suivre Enola sur facebook: Les ailes d'Enola

Témoignage de Gil sur l'association et les Puces du samedi.

11/07/2017

Canadien et adhérent de l'association de longue date, pour des raisons professionnelles ou autres, je n'ai pu participer aux activités de financement et encore moins aux différentes missions au Maroc même si j'y passe presque toutes mes vacances annuelles.

Mais cet été, je suis allé aux Puces du samedi et j'ai, en quelque sorte, pu mieux me pénétrer de cet esprit qui anime cette équipe de bénévoles au point d'en être parfois très ému.

 Un esprit de solidarité ne se crée pas du jour au lendemain. Les différentes missions organisées au Maroc ont poussé ces personnes dans leurs derniers retranchements lorsqu'elles ont dû faire face aux nombreux problèmes de santé des jeunes Marocains et Marocaines démunis, surtout berbères, et à tous les problèmes d'organisation d'une telle aventure dans un pays comme le Maroc, sans compter une pauvreté presque inimaginable dans des pays comme la France ou le Canada. J'ai moi-même visité une de ces maisons de pisé à Merzouga avec pratiquement que les quatre murs et beaucoup d'enfants à nourrir et surtout beaucoup de dignité de la part des parents, car les Berbères sont fiers. Les missions ont certainement mis à l'épreuve l'empathie dont ces bénévoles faisaient preuve en France ou ailleurs, car c'est sur le terrain même que doit s'exercer cette faculté de l'ouverture à l'autre.

Je ne crois pas me tromper en disant que tous ces voyages, ces rencontres en France et au Maroc, ont transformé l'âme de ces extraordinaires bénévoles. Je crois que c'est ce qui explique leur dynamisme et leur force morale et une certaine légèreté de celui et celle qui connaît le prix du don de soi. Une sorte de bonheur les traverse, de grâce, je pense que c'est le bon mot, difficile à comprendre pour qui n'a pas connu la fébrilité ardente de ces quelques semaines de mission au Maroc. Chacun le vit à sa façon, mais chacun en porte le signe distinctif.

Un de ces signes est celui d'une générosité qui force l'admiration et qui incite peut-être à en faire autant. Une générosité, en particulier, qu'il est difficile de retrouver à notre époque est celle du temps. Il faut dire que la plupart des bénévoles sont à la retraite, mais ils pourraient consacrer leur vie à voyager, à faire plein de choses que de donner du temps pour aider les autres. Et certains bénévoles travaillent à plein temps.

Et c'est ici que je rejoins les Puces du samedi, car c'est ici que tout peut commencer. C'est un lieu d'apprentissage extraordinaire de l'empathie, de l'ouverture aux besoins des autres. Offrir de son temps, une oreille attentive, un sourire de connivence ou de compréhension, comme ce temps qu'une certaine femme que je ne nommerai pas, prend pour cet homme âgé lors de ce samedi des puces qui, comme sa femme l'avait fait avant elle, lui choisit des pantalons et une chemise et les lui fait essayer. Cet homme est comblé et ravi lorsqu'il sort des Puces du samedi, non seulement parce qu'il porte de nouveaux vêtements, mais surtout parce que cette femme s'est occupée de lui, lui a dit un mot gentil, l'a fait rire, lui a gentiment tapoté l'épaule. Il faut dire que cette femme n'est pas comme les autres. Plusieurs prétendent même qu'elle est l'âme du Sourire d'Houda.

 Parfois, la générosité tient à peu de choses. Accorder de l'importance à cette cliente qui vient tous les premiers samedis du mois pour acheter des livres, car c'est peut-être sa seule sortie de la semaine. Mais un fait est certain, c'est que tous les clients n'oublient pas que ces puces n'existent que pour accumuler des fonds pour l'association. J'ai cru comprendre que certains d'entre eux n'avaient pas toujours complètement besoin des objets qu'ils se procuraient comme cette femme qui a acheté cette lampe un peu kitch qui lui rappelle peut-être certains moments heureux de son enfance.

Chaque membre de l'association s'occupe d'un département, celui de la vaisselle, celui des meubles, celui des livres, etc. Et le soir, autour d'un repas, chacun évoque les clients de la journée et certains bénévoles nous racontent leur histoire, la relation qui a pu naître entre les deux, parfois avec beaucoup d'émotion. Car la famille de la solidarité n'a pas de frontières. Pas seulement les bénévoles en France et au Maroc, mais aussi les clients des différentes activités de financement, sans compter ceux et celles qui vont partir pour une mission à l'automne et ces enfants qui bénéficieront d'un traitement auquel ils ont droit.

Je peux vous dire que je les admire, ces valeureux bénévoles du Sourire d'Houda, et qu'ils me touchent en attendant que moi aussi je fasse partie d'une mission au Maroc.

 

Gil Léveillée à Marrakech

Fête des adhérents

02/07/2017

Grand succès pour notre fête des adhérents qui s’est déroulée le dimanche 02 Juillet 2017.

Plus de 80 personnes se sont réunies autour d’une paëlla géante préparée par Robert

Ce fut l’occasion de retrouver d’anciens adhérents, d’en découvrir de nouveaux, tout ceci dans une ambiance festive.

Très grand merci à Catherine qui nous a accueilli dans son immense maison, à Robert qui a su nous régaler, à toute l’équipe de garçons (Jean Claude, Jo, François, Jocelyn …) qui ont transporter tout le matériel, à André notre Dj et à vous tous qui êtes venus avec entrées, desserts, et bonne humeur.

Ces moments de retrouvailles et d’échange en dehors du travail de tris et de vente contribuent à ressouder nos équipes.

La réussite de cette journée nous conduira certainement à reproduire l’expérience l’année prochaine.

Spectacle audio visuel "Le monde rural"

12 fevrier 2017

Le spectacle audio visuel a été un franc succès

Loto Mairie de Marlhes

22 janvier 2017

80 personnes , une bonne animation

Merci aux nombreux commerçants qui ont répondu présents pour les lots

Assemblée générale extraordinaire

14 janvier 2017

L'assemblée générale extraordinaire s'est déroulée dans la bonne humeur.

Le bilan financier a été approuvé.

Le bureau a été renouvelé avec l'entrée d'un médecin généraliste.

Soulignons l'arrivée de jeunes adhérents.

Meilleurs voeux 2017

Toute l'équipe vous souhaite le meilleur pour cette nouvelle année.

Faites découvrir notre action à vos "followers".

Pour participer à la vie du site, restez en contact et envoyez vos suggestions

Bonne année 2017

Please reload